Retour Accueil Plan du site                       Poèmes Réunion un petit Paradis

         Des poèmes inédits aux couleurs locales Par H.Jamy

Accueil réunion | Caractéristiques de l' Île | Liens sur les Îles | Randonnées à la Réunion  | envoyer une carte de l' île | Contact 

 

La Case Créole

Couverte de bardeaux, bordée de lambrequins,
La Case Créole est belle sous cette dentelle.
Sa silhouette gracile se détache du ciel,

Ce voile immense, d'un bleu serein.
De toutes parts sculptée,façonnée avec soin,
Elle accueille ses hôtes sans le moindre dédain,
Ouvrant les portes de son sublime jardin
A celui qui sait lui tendre la main.

Parsemée de jasmins et de roses d'antan,
Elle libère ses encens à la tombée du jour.
Se défiant du bitume, des cyclones et des ans,
Elle survit comme un rêve avec beaucoup d'amour.

Et pour découvrir toute son intimité,
Glissez-vous sans mot dire par sa porte entrebâillée,
Marcher à pas feutrés sur son parquet de tamarin
Pour contempler tous les bijoux de ses écrins.

 

Eruptions

Les badauds s'acheminent vers tes lueurs rougeâtres,

Sur des sentiers tortueux où vont les pas folâtres,
Pour contempler un spectacle irréel
Dont tous ressentent l'irrésistible appel...

Après quelques heures d'une longue ascension,
On découvre avec stupeur ton magma en fusion
Qui s'écoule d'une gueule béante
Ne contenant plus son flot de laves incandescentes.

Soudain, un sourd grondement aux senteurs de souffre
Remonte de tes entrailles jusqu'au sommet du cratère!
Fontaines de laves vertigineuses, jets de vapeurs, s'échappent du gouffre,
Brasier dantesque aux gorges d'enfer!

Sans relâche, le souffle pulvérise la matière,
Dissémine sur les flancs une myriades de bombes!
Tandis que par saccades, les cordes de lumières,
Scandent leurs révoltes de feux et de bribes!

Et lorsqu'au bout d'une longue cavale,
La roche fluide rencontre l'océan...
Explosions! Panaches! Bouillonnements!
Attestent la furie de ces éléments
Tandis qu'un cap naît...de ce divorce magistral!

Côtes Sauvages

Paysages tourmentés d'une beauté sauvage,
Aux terres volcaniques jetant leurs caps à la mer
Dans une eau tumultueuse, aux milles ravages,
Couronnée d'écume, aux grondements austères.

Par leurs racines enchevêtrées dans un sol basaltique,
Les Vacoas s'élèvent, majestueux et mystiques,
Pour saluer de leurs feuilles épineuses,
La baie insolite et houleuse.

Au dessus de cette tourmente,
Deux Paille-en-Queue planent sans ébats
Sans se soucier de tout ce fracas,
Pour scruter la proie qui les hante.

Champ-Borne, Saint Philippe, Sainte Rose,
Sont les lieux où se joue cette scène grandiose,
D'une beauté si rare que personne ne s'en prive
Quand la nature rebelle déploie sa force vive.

wpe28638.gif (1773436 octets)

Menaces Cycloniques

Immense tourbillon pourvu d'un oeil,
Tu laisses planer autour de toi une terrible menace
Lorsque tu recouvres de tes volutes tenaces
Terres et mers que tu domines avec orgueil!

Le lourd silence qui précède tes ravages
N'est qu'un mauvais présage...
Voici le vent strident, il hurle sa complainte,
Ecrasant cases et végétations sous ses étreintes!

Des trombes d'eau ébranlées par de violentes rafales
S'abattent avec fracas sur les maigres tôles,
Les ravines en crues charrient terres et galets du sol
Et déversent leurs flots furieux que l'océan ravale!

L'océan, lui même, déchaîné,
Catapulte ses vagues sur la Route en Corniche
Où l'automobile emprisonnée
Evite la falaise et ses avalanches.

A l'intérieur des cases, à la lueur des bougies,
La famille attend, silencieuse, la fin de ce cauchemar
Dans un air moite et appesanti,
Saturé par un éternel brouillard.

Après ton départ, tristesse et désolation!
Paysages affligés, cultures perdues!
Sont les marques de ton passage à la Réunion
Sur des terres jonchées d'arbres abattus.
..

storm1.gif (9813 octets)